Conseils, échanges et partages entre girls! anciennes ou nouvelles.La suite du forum officiel du magazine girls!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ruptures amoureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Ruptures amoureuses   Jeu 8 Mar 2018 - 21:12

Qu'on soit quitté ou qu'on quitte, c'est toujours un moment délicat au cours d'une vie amoureuse

Ici, on se décharge, on parle de nos ressentis, de nos expériences (actuelles ou passées), de nos solutions pour rebondir



Alors les girls! avez-vous plus souvent quitté ou été quittées ?
Comment l'avez-vous vécu ?
Au bout de combien de temps vous en êtes vous remises ?
Quelles ont été vos solutions pour rebondir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
pimprenelle
VIP
VIP
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Ven 9 Mar 2018 - 17:56

Je compte 2 relations amoureuses . Du coup j'ai été quittée une fois.

Je l'ai vraiment très mal vécu. Quand on pense qu'une personne est la bonne et qu'on passera sa vie avec elle, la rupture est une vraie gifle. Un coup dur. Surtout lorsqu'il s'agit en plus de son premier amour.

Je pense qu'on ne s'en remet vraiment jamais au final quand une rupture a été trop/très difficile.
Ca m'arrive d'y penser encore aujourd’hui même après presque 4 ans.

Je suis pas le meilleur exemple parce que ce qui m'a permis d'aller mieux c'est de rencontrer quelqu'un d'autre qui me plaisait. A mon avis c'est pas la solution de se guérir ainsi. Parce que même si je suis heureuse avec mon copain, j'ai toujours cette blessure au fond de moi, moins profonde évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sucre D'orge
VIP
VIP
avatar

Messages : 6433
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Ven 9 Mar 2018 - 20:38

Ah oui c'est une bonne idée ce topic parce que je monopolise l'autre du coup qui n'a aucun rapport avec les ruptures ^^


Du coup pour mon cas, c'est ma 1ère rupture étant donné que c'était ma 1ère relation sérieuse et c'est bien évidemment lui qui m'a quitté... et 3 semaines après je ne m'en suis pas remise du tout !
Comme le dit Pimprenelle, on s'imagine faire notre vie avec, que c'est l'homme de notre vie... et quand on te quitte du jour au lendemain sans raison valable c'est dur, très dur !

Voila Voila, du coup c'est bien d'avoir des témoignages d'autres girls !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yehonala
VIP
VIP


Messages : 880
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Ven 9 Mar 2018 - 22:27

Pour moi c'est du 50-50 !

J'ai quitté mon premier copain après plus de 7 ans de relation, j'avais découvert qu'il draguait d'autres filles sur des sites de rencontre et je pense qu'il ne s'arrêtait pas là... Mais peu importe je ne lui faisais plus confiance et plus rien n'était envisageable. Ca a été très difficile même si je me suis remise en couple pas très longtemps après. Mon premier amour était avant tout mon meilleur ami, mon confident.
J'ai mis près de 3 ans avant de pouvoir lui reparler normalement, mais aujourd'hui encore c'est vers lui que je me tourne quand ça ne va vraiment pas. Nous sommes comme deux arbres qui ont poussé côte à côté, il me connaît encore parfaitement même si nous n'avons pas de contacts réguliers. La veille du concours de l'internat il savait que j'aurais besoin de présence, alors il est venu en bas de chez moi à 23h pour me donner du courage. Vraiment, j'ai de la chance d'avoir vécu ça.

J'ai subi la 2e rupture, elle est arrivée alors que tout allait pour le mieux, il m'avait offert une bague 3 semaines avant en me parler d'avenir et d'engagement. Cela faisait presque 3 ans que nous étions ensemble. Avec le recul je comprends, nous n'étions pas compatibles. Mais j'étais éperdument et follement amoureuse. Le plus dur a été de passer mon concours, quelques semaines plus tard.
Et aujourd'hui je lui en veux encore. Je lui en veux d'avoir pris le risque de foutre en l'air ma carrière. Comme toi pimprenelle je pense que je ne m'en remettrai jamais totalement et j'y pense encore.
Pour passer le cap j'ai voyagé, vu mes amis, tenté de nouvelles choses, suis pas mal sortie. Je me suis sentie vraiment mieux et libérée 5 mois après, la réussite de mon concours m'a beaucoup aidée (même si je pense que sans ça j'aurais été encore mieux classée :P ). Si j'avais raté je crois que ça m'aurait achevée :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knowhy
VIP
VIP
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 11 Mar 2018 - 10:13

J'ai été dans les deux cas pour ma part, même si la fois où j'ai été quitté ça n'a pas été définitif.

La rupture la plus dure que j'ai eu c'était avec Mika, je pense que le prénom parle à pas mal d'entre vous ^^.
J'étais très amoureuse et j'avais une relation très toxique avec lui, donc j'ai eu beaucoup de mal à partir, j'ai du me faire violence, il me manipulait et je n'avais plus aucune confiance en moi. Mais au final, je m'en suis vite remise car il a tellement été horrible avec moi, que j'étais dégoutée. Encore aujourd'hui il me dégoute. Et pourtant c'était il y a 10 ans environ.

Et sinon celui avec qui j'ai vécu la rupture, c'est Yoann, celui avec qui j'étais avant Nico. Il m'avait quitté lâchement, par SMS, après plus de 2 ans de relation, alors qu'il habitait la rue à côté.. Ça m'a fait mal, et surtout je ne comprenais pas car il m'avait pas vraiment donné de raison, en gros il voulait être célibataire. Il voulait profiter de ses copains, tous célibataires. Il n'avait pas rompu violemment car quelques temps après il m'avait récrit. Il entretenait le lien à côté en fait, comme s'il me gardait sous le coude quoi. Et 3 mois plus tard, monsieur en a finalement eu marre de son célibat, il est revenu et comme une cruche, je suis retournée avec lui. Faut dire qu'il a fait tout pour, il est même venu discuter avec mes parents en mon absence, leur expliquer qu'il voulait revenir etc. Enfin bref je suis retournée avec et je me suis rendue compte qu'il n'était plus comme avant. Il était distant, je le sentais pas amoureux. Donc un jour, je lui ai dis que je pensais qu'il ne m'aimait plus, il m'a pas répondu. Ça m'a tué, je me rappellerais toujours comme j'ai été blessée. Je souffrais beaucoup et il n'avait aucune réaction. Donc là j'ai compris, que vraiment, il n'avait plus de sentiments. Alors je lui ai dis que s'il ne faisait rien, à l'instant T, je partirais et que ce serait définitif. Je lui ai expliqué que si je le quittais, je ne reviendrais pas. Il m'a regardé et il n'a pas décroché un mot. Je pense qu'il était perdu. Mais il a rien dit, donc je suis partie de son appart et voilà comment ça s'est fini, définitivement.
J'ai eu du mal à tourner la page. J'avais peur de craquer s'il revenait, il n'est pas revenu de suite et heureusement je pense..
Il est revenu, mais trop tard. Il a essayé de se remettre avec moi 6 mois plus tard ! Et moi j'étais totalement passée à autre chose, j'étais en contact avec Nico... Vous connaissez la suite :D

Je dirais qu'après une rupture c'est important de prendre du temps pour soi.. De faire le point, se remettre en question, remettre en question sa relation.
Quand je me suis mise avec Nico, je savais exactement ce que je voulais et ce que je ne voulais pas. Je l'ai mis au parfum directement sur mon caractère, sur mes défauts. J'ai pris le risque, il aurait pu tracer sa route, mais j'étais dans l'optique que si mon caractère pouvait le faire fuir à un moment ou un autre, bah autant qu'il fuit tout de suite :D
Il savait à quoi s'attendre on va dire :) je sais pas si c'était la chose à faire, mais moi ça m'a rassuré. C'est le seul avec qui j'ai fait ça, sinon j'essayais plutôt de cacher mon fort caractère et j'étais pas moi même..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meloucha
VIP
VIP
avatar

Messages : 984
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 11 Mar 2018 - 10:57

J'ai plus souvent était quitté je crois, après je n'ai pas eu beaucoup de grande relation, mais la relation qui m'a le plus marqué et celle avec Alexis, et je pense que beaucoup s'en souviennent. Je l'aimais éperdument, et j'aurais fais n'importe quoi pour lui, j'ai accepté de souffrir, d'être trompé, d'être humilier. Il m'a d'abord quitté, même si notre relation n'avait jamais était officielle, pour que 6mois après on se remette ensemble et que 6 mois plus tard, c'est moi qui suis parti, sans le vouloir, mais parce que je savais que de toute façon il n'était plus celui dont j'étais tombé amoureuse. J'ai continué de l'aimais pendant longtemps, j'en ai souffert pendant longtemps, je pense toujours à lui aujourd'hui. Il m'a fait faire des choses que je regrette, j'ai quitté mon premier amour pour lui, avec qui durant prêt de 3 ans on a joué au chat et à la souris.
C'est compliqué quelque part car Alexis m'a sauvé suite à mon agression, pour ensuite me faire couler encore plus bas. J'en garde des cicatrices, et je ne suis pas fière de la fille qu'il a fait de moi par la suite. J'ai du mettre 3ans voir plus à m'en remettre, car il continué de me faire espérer et il connaissait mes faiblesses même après que je l'ai quitté. Il savait que je l'aimais encore et il en joué. Il a boulversé ma vie autant dans le bon que dans le mauvais sens.

J'ai quitté "l'autre", après 2ans et demi de relation et suite à ma rencontre avec Manu, j'étais trop faible pour le quitter, j'avais trop peur, ca n'allait plus depuis 2ans j'avais tenté de partir plusieurs fois, mais il me faisait culpabiliser, me rabaisser, me dénigrer, et je finissais par rester.
Ca c'est très mal terminé, et aujourd'hui encore j'en garde un goût amer, il a su retourner les gens contre moi, car il n'a pas fait par de toute la version.
On avait une relation malsaine, on se crier dessus sans cesse, on s'insulter. En 2 ans j'ai perdu beaucoup d'ami, je n'avais pas le droit de sortir, de m'habiller comme je le voulais, je n'avais pas le droit d'être moi, cette fille ouverte d'esprit qui traîne avec des garçons et qui parle de tout sans complexe. Il n'y avait plus d'amour depuis trop longtemps mais il n'était pas capable de le voir.
Manu a était le déclic, le déclic que je ne "meritais" pas ca que je valais mieux que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 12 Mar 2018 - 9:31

Alors, pour ma part

- J'ai été quitté au bout de plus de 8 ans de relation.
Notre relation était parfaite en tout point et jamais je n'aurais cru que cette histoire s'arrêterait.
Comme certaines d'entre vous, je me voyais faire toute ma vie avec lui.
Certaines s'en souviennent, il m'a quitté parce que je ne voulais pas de chat :rolleyes: (et accessoirement que ses potes lui ont retourné le cerveau)
Au début, j'étais en colère, je me souviens lui avoir posé 10 000 questions, je cherchais à comprendre et je ne comprenais pas.
Ensuite, j'étais totalement anesthésiée. Je n'avais plus aucune émotion en moi, je ne savais plus sourire, je ne savais plus pleurer. Pendant ces 15 jours, j'ai perdu 5 kg, juste avec le stress de la rupture. Je ne compte plus les fois où mon corps m'a littéralement lâché, où je me suis écroulée par terre parce que j'étais à bout de force, que mon corps ne gérait plus ce stress. (et à mon sens, c'est la sensation la plus horrible d'une rupture, bien plus que la tristesse). Après j'ai réalisé et j'ai pleuré... beaucoup... surtout le soir. J'étais persuadée que je n'allais jamais savoir aimer à nouveau quelqu'un, que jamais je retrouverai une relation comme celle-ci (et c'est le cas), que j'allais jamais pouvoir m'en sortir.
On a passé les 15 premiers jours de la rupture à se haïr, et tout le reste à s'embrasser, à se tenir la main, à sortir ensemble... on a vécu encore 1 mois et demi ensemble (le temps qu'il retrouve un logement) et on se voyait encore après ça. J'y croyais dur comme fer, il ne pouvait pas effacer 8 ans de relation idyllique comme ça, il allait revenir, alors je lui ai demandé, s'il pensait qu'on pouvait retenter quelque chose. La réponse a été Non et là, ça a été le déclic.
J'ai longtemps cru que c'est le fait d'avoir une raison valable qui me ferait tourner la page et en fait... c'est un "non" "c'est fini" clair et franc dans ma tête qu'il me fallait.
Pendant 1 mois et demi j'avais perdu mon temps, j'avais peut-être laisser passer ma future vie pour un homme qui ne voulait plus de moi. J'avais rencontré des hommes pendant cette période mais je ne me sentais pas prête, je voyais bien que personne ne me plaisait car j'avais encore quelqu'un d'autre en tête. J'ai redressé la tête et je l'ai zappé. J'avais, à mon sens, (et à ce moment là) déjà perdu 8 ans de ma vie, je ne voulais pas perdre un jour de plus pour rien.
J'ai recontacté un homme qui m'a tilté dans ma tête, je l'avais laissé lâchement de côté parce que j'étais pas prête, parce que j'avais été incapable de tourner la page et quand on est aveuglé par un autre, on ne voit vraiment pas le monde qui nous entoure. J'ai vu les choses sous un angle différent, quelqu'un de bien m'attendait et je l'avais complètement nié.

- La deuxième rupture, c'est avec l'homme du paragraphe précédent
Ca n'a pas duré bien longtemps mais je mettais beaucoup d'espoir dans cette relation. Notre "relation" a duré seulement 15 jours. Il m'a quitté parce qu'il avait pas eu le coup de coeur mais j'étais parfaite à ses yeux :rolleyes:
Le coup de massue, je ne comprenais pas pourquoi on me tenait toujours le même discours "tu n'as rien à te reprocher mais je te quitte !". J'ai pleuré tout de suite, cette fois. Je me souviens avoir été de marbre quand il était là et fondre en larmes quand j'ai fermé la porte.
Je me suis jurée que cette fois, je ne laisserai pas passer d'autres occasions, que je ne me laisserai pas abattre et que je tournerai la page rapidement (et qu'accessoirement le prochain, c'est moi qui le quitterai :rolleyes: )

- Et c'est plus ou moins ce qui s'est passé...
Relation de 15 jours aussi (j'ai cru que j'avais un abonnement :D) on s'est quitté non officiellement. En fait, on s'est embrouillé par sms et après ça, on ne s'est plus donné de nouvelles. Dans mes souvenirs, ça ne m'a pas fait grand chose.

- Depuis, je suis dans une relation de plus de 4 ans mais il a voulu me quitter plusieurs fois. Et malgré le fait de penser qu'on a déjà vécu ça, de savoir qu'on peut se relever, je le vis toujours de la même façon. La douleur physique est bien pire que la douleur psychologique à mon sens. J'aimerai vaincre cette sensation horrible de stress qui te fait tomber par terre, qui te coupe l'appétit, qui te donne envie de vomir



En conclusion :
Je pense que vouloir trouver des réponses à une rupture n'est qu'un leurre. En vérité, la seule chose qui nous guérit c'est nous même. On peut avoir toutes les réponses du monde, si on accepte pas le fait, ça n'y changera rien.
Vous parlez toutes d'y penser encore quelques années plus tard... vous oublierez quand vous aurez Alzheimer. On ne peut pas rayer une partie de sa vie, on se souvient bien d’évènements totalement anodins comment voulez-vous oublier une partie de votre vie qui vous a provoqué des émotions intenses ? À mon sens, ce n'est pas si grave (à condition de ne pas regretter l'autre), nos souvenirs c'est ce qui nous forge, c'est votre personnalité, il faut l'accepter.
Enfin : non, on ne retrouvera jamais une relation identique, et heureusement ! Aussi parfaite qu'elle soit, chacun est différent, chaque relation est différente et on peut aussi bien s'épanouir dans une relation totalement différente. On cherche souvent à tort, une relation semblable alors qu'au fond, la vie à d'autres choses à nous faire découvrir.
Avec le temps, j'ai appris qu'on ne perd jamais de temps avec une relation, on vit et puis c'est tout, on vit de bons moments, on apprend avec les moins bons et c'est ce qui façonne toute notre vie.




Sucre : tu peux bien sûr poster ici, c'est fait pour.
J'espère que nos témoignages te montreront que tout est possible :)

Pimprenelle : je pense comme toi au fond, il est important d'avoir digéré la rupture avant de se remettre avec quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
pimprenelle
VIP
VIP
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 12 Mar 2018 - 20:12

Je suis d’accord avec toi aussi sweet. Chaque relation construit et forge ce que nous sommes . Ça fait mal . On a l’impression d’avoir perdu notre temps mais au final quoi qu’on en dise cela nous a apporté quelle chose et on se relève toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
VIP
VIP
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 12 Mar 2018 - 20:45

Moi j'ai toujours été larguée :D

La 1ère fois, c'était avec Clément, je m'en souviens plus trop à vrai dire. Je crois que ça avait fait par sms. Puis après j'étais partie un mois et demi en Espagne, et j'étais passée à autre chose (avec un mec rencontré en Espagne du coup :D).
La 2ème fois c'était avec Aurélien. Je l'avais hyper mal vécu, il me l'avait dit juste avant de revenir en cours. J'avais chialé en cours (bref la honte). J'ai fais l'erreur de rester en contact avec lui après (en même temps on était dans le même lycée où moi je faisais mon BTS), du coup on s'était revu un week-end chez lui, alors que j'avais déjà commencé à parler à Nicolas (mais il s'était rien passé encore). Suite à ce WE, on a couché ensemble, le lundi matin son père nous amène au lycée, je veux lui tenir la main et il me la lâche quand on approche du lycée. C'est con, mais ça m'a mis un coup. Le lundi soir, je voyais Nicolas à la fin des cours et on s'est embrassés (je suis pas hyper fière de moi, même 7 ans après je m'en veux par rapport à Nicolas, on commençait à flirter pendant que je couchais encore avec Aurélien). Avec le recul, je pense que c'est plus ma fierté qui a été touché, que j'étais vexée d'être quittée et de me retrouver seule. C'est encore quelque chose que j'ai du mal à analyser. Sur le coup j'ai pleuré pendant quelques jours, mais au final j'ai direct "enchainé" avec Nicolas.

Puis Nicolas. Nicolas quoi :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yehonala
VIP
VIP


Messages : 880
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 12 Mar 2018 - 21:39

J'ai vraiment vécu ma rupture d'une façon très différente Sweet :) je me souviens que j'étais bouffée par le stress et les angoisses. Par contre mon organisme n'avait pas le droit de flancher, je n'ai eu aucun coup de mou purement physique.
Pourtant j'ai quasiment pas fermé l'oeil pendant 6 semaines parce que mon esprit était incapable de se mettre au repos, je m'alimentais très peu. Mes parents étaient désespérés, essayaient de me gaver d'anxiolytiques et d'anti-dépresseurs (que j'ai d'ailleurs arrêtés net dès mon concours passé) et de compléments alimentaires (les trucs super enrichis pour personnes âgées et dénutries). Je n'ai pourtant jamais connu ce dont tu parles, quand le corps lâche. Je crois qu'au contraire c'était le stress et l'adrénaline qui me faisait tenir.

Mais c'est vrai que ça permet d'aller puiser toutes ses ressources et qu'on découvre qu'on est plus forte qu'on le pensait. J'ai hésité à me faire un tatouage juste après ça, en y cachant mon rang de classement au concours. Je voulais avoir un moyen de me rappeler que j'avais tenu bon, et pouvoir m'en souvenir ensuite dans les coups durs. Mais je n'ai pas passé le cap :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 8:01

@Yehonala a écrit:
J'ai vraiment vécu ma rupture d'une façon très différente Sweet :) je me souviens que j'étais bouffée par le stress et les angoisses.

Ca a pas l'air si différent du coup ^^
Moi c'est complètement ça, quand on me quitte c'est comme une grosse crise d'angoisse. C'est insupportable et si quelqu'un a la solution, je prends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
jujumaia
VIP
VIP
avatar

Messages : 2475
Date d'inscription : 04/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 11:17

@Amandine a écrit:

Puis Nicolas. Nicolas quoi :D

Haha :D J'adore ta conclusion :P

Ca me touche de vous lire et de voir à quel point une rupture peut déchirer quelqu'un... :(


Je pense avoir un gros souci avec les ruptures dans le sens où, même quand je savais que ça n'allait pas avec le mec en question, je n'arrivais pas à franchir ce cap de "je te quitte".
La premier, Bastien, amourette à 14ans, rencontré sur internet, on se voyait une journée toute les 2 semaines, il embrassait mal, je ne le trouvais pas beau, il était inintéressant au possible... Mais c'était le seul qui s'intéressait à moi... Jusqu'à Damien. J'ai donc annoncé à Bastien (le soir même du premier bisou) que je ne le reverrais pas parce que j'avais quelqu'un d'autre.
Damien, 8 ans d'essai infructueux à tenter d'être heureuse ^^ Oui, il m'avait porté de l'attention au départ, ça m'avait touchée. Mais avec le recul, c'était tout sauf de l'amour. J'ai tenté de le quitter en avril mon année de terminale (donc après presque 3ans) parce que je voulais préparer mon bac dans les meilleures conditions. A ce moment-là, lui ne faisait rien de sa vie (ça n'a d'ailleurs pas changé :P ), et je ne voulais pas qu'il m'entraine vers le bas. Il m'a "rattrapée" à coup de belles paroles. Je suis restée 5 ans de plus. Au bout de 6-7ans, je savais trèèès bien que je ne ferais pas ma vie avec lui, je ne voulais pas ni me marier, ni avoir des enfants, ni acheter une maison, bref, je ne voulais entendre parler d'aucun projet avec lui. Puis on s'est installé en bas de chez mon chéri. Et un an après, le voisin n'était plus "juste le voisin" :D
Par contre, dès le premier baiser, j'ai aussitôt voulu rompre, mais mon chéri n'était pas d'accord, il ne voulait pas que leur amitié en pâtisse. Du coup, on a attendu quelques jours, et au bout de 6 jours, j'ai décidé que je ne pouvais pas rester comme ça. De toutes façons, du jour où ça a commencé avec Mathieu, Damien me dégoûtait tellement que je ne le laissais plus m'approcher, même pour un smack. On faisait chambre à part. Donc 6 jours après notre premier baiser, je lui ai annoncé qu'on se séparait. On a "cohabité" pendant un mois, après je suis partie en séjour adapté 15j, et au retour j'ai fais mon déménagement, lui avait déjà fait le sien.
Avec le recul, je ne dirais pas que j'ai "perdu" 8 ans. Le destin m'a permis de me mener vers mon chéri, depuis j'ai un homme formidable, un fils extraordinaire, on a une famille que j'aime au-delà de tout ce qui est possible, on va avoir notre maison à nous, bref, le bonheur que j'espérais est là !

On le voit toujours de temps en temps, et je me dis que je n'étais vraiment pas amoureuse parce que je ne ressens absolument rien pour lui. Il est resté le gamin de 15ans qu'il était, il n'a pas évolué (quoique si, vers le bas) et je suis ravie de ne pas l'avoir suivi. Et lui ne devait pas l'être non plus sur la fin, parce qu'il a quand même été cocu, je suis persuadée qu'il le sait, et pourtant il continue de passer de tps en tps, sans rancune apparente.

Et ça n'est pas une rupture, mais j'ai pris conscience de tout l'amour que je pouvais porter à mon homme du jour où je l'ai fais souffrir en couchant avec un autre en séjour. Et l'idée qu'il puisse me jeter, que je perde l'homme de ma vie pour une connerie, ça m'a détruite de l'intérieur. J'ai jamais ressenti une blessure aussi forte que quand j'ai pris conscience du mal que je lui avais fais.
Maintenant, je me dis aussi que c'est ça qui m'a permis de prendre la mesure de mes sentiments pour lui. Comme disait Aline plus haut "maintenant je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas", je veux la famille que nous sommes, tous les 3, sans personne d'autre. Je ne ressens plus ce besoin de "regarder ailleurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yehonala
VIP
VIP


Messages : 880
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 16:49

@sweetfaerie a écrit:

Ca a pas l'air si différent du coup ^^
Moi c'est complètement ça, quand on me quitte c'est comme une grosse crise d'angoisse. C'est insupportable et si quelqu'un a la solution, je prends
Ah je pense que de mon côté c'était surtout lié au timing de la rupture, j'étais déjà stressée par mon concours alors avec ça par-dessus c'était la galère.
J'ai fait quelques séances chez une psy ça m'avait bien aidée, sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sucre D'orge
VIP
VIP
avatar

Messages : 6433
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 19:47

Ca fait du bien de lire tout ça !


Sweet du coup j'ai l'impression de vivre comme toi mais en moins pire du coup, car je mange quand même, même si c'est vrai qu'au tout début j'avais pas beaucoup d'appétit et que j'en vomissais tellement j'étais mal !
Et du coup ton "témoignage" me fait comprendre pourquoi je trouve tout les mecs nuls et intéressants, c'est parce que pour le moment j'ai toujours mon ex en tête, et que je l'aime encore... une fois que j'aurais fais le deuil de cette histoire, peut être que je trouverais un mec un peu plus intéressant, la a peine on me parle ça me saoule et du coup je bloque le mec direct !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
VIP
VIP
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 19:54

@sweetfaerie a écrit:
@Yehonala a écrit:
J'ai vraiment vécu ma rupture d'une façon très différente Sweet :) je me souviens que j'étais bouffée par le stress et les angoisses.

Ca a pas l'air si différent du coup ^^
Moi c'est complètement ça, quand on me quitte c'est comme une grosse crise d'angoisse. C'est insupportable et si quelqu'un a la solution, je prends

Du Vératran :angel:

J'ai pas développé dans mon précédent post, mais je l'ai vécu plus d'une fois (uniquement avec Nicolas). Je suis pas sûre que ça soit ce que Yeho ai vécu, qui s'apparente à du gros stress sans vraiment d'impact physique sur le corps.
Combien de fois j'en ai vomi, j'en ai plus mangé, j'en ai pleuré à ne plus pouvoir respirer... ? C'est vraiment le corps qui ne suit plus, qui ne veut plus suivre. J'ai aussi perdu beaucoup de kg passé un temps (c'est là où je suis descendue en dessous des 50kg, fun fact ça n'a inquiété personne !) et où je me suis retrouvée sous antidépresseurs & anxio parce que je ne gérais plus rien (ce n'était pas que la rupture, mais d'autres trucs dans ma vie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 20:07

Sucre : ah je mangeais aussi à ma première rupture (c'est plutôt le dernier coup qui m'a fait cet effet, j'étais incapable d'avaler quoi que ce soit durant la journée où ça s'est passé). Ca me rassure presque que quelqu'un puisse ressentir les mêmes sensations. On pourra peut-être y trouver une solution ;)
C'est certain que oui, tu trouveras quelqu'un d'intéressant quand tu auras digéré (j'ai une sacrée anecdote à ce sujet mais pour résumer, l'homme avec qui je suis sortie en deuxième, la première fois que je l'avais rencontré je l'avais trouvé con et moche et la deuxième fois, il avait en fait un charme fou et une super personnalité (et même avec le recul, je lui trouve toujours ses qualités).
Je compte plus non plus le nombre de fois où je me suis fait draguée quand je me sentais libre dans ma tête, et quand c'était pas le cas, rien. Je pense qu'involontairement, on doit renier certaines choses (ou véhiculer un message) quand on est dans un mauvais état d'esprit.


Yeho : j'avais vu une psy aussi (dans un cmp) et je me souviens que ça m'avait presque foutu un coup au moral, parce qu'elle m'avait dit que tout était normal. À l'époque, je me sentais tellement mal et incapable de m'en sortir que je me disais qu'il n'y avait pas de solution pour moi, que même une psy ne pouvait pas m'aider. Mais je reconnais que dans certains cas, ça peut sûrement aider à court comme à long terme


Amandine : ça ressemble beaucoup à ce que tu décris. Je ne suis pas très médoc mais sait-on jamais. Ca a vraiment annulé cet effet pour toi ?
On m'avait conseillé les fleurs de bach aussi (mais j'y crois pas trop à vrai dire, et je suis toujours plus dans l'optique de gérer ça soi même qu'avec des substituts)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
Sucre D'orge
VIP
VIP
avatar

Messages : 6433
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 20:19

Sweet : ah d'accord ^^ et c'est vrai que c'est rassurant de voir que quelqu'un d'autre ressent plus ou moins la même chose, et d'ailleurs moi aussi je pleure beaucoup le soir, une fois que je me retrouve seule dans mon lit, je finis par craquer..

Ah oui comme quoi faut vraiment se sentir prête à passer à autre chose, sinon y'a peu de chance que ça marche, et je pense aussi que si on est dans un mauvais état d'esprit on a moins de chance de rencontrer quelqu'un.... je vais me laisser le temps de me remettre de ma rupture déjà et après je verrais...



Je suis anti médicament moi ^^ mais je me doute bien que des fois on a vraiment pas le choix pour aller mieux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
VIP
VIP
avatar

Messages : 6478
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Mar 13 Mar 2018 - 20:45

Sweet : Annulé non, mais ça aide. Notamment pour les crises d'angoisse. Mais ça n'annule pas la douleur et les larmes, c'est juste moins intense. Après à toujours prendre après avis médical de toutes façons !

Non parfois quand on touche le fond on n'a vraiment pas le choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourmandise
VIP
VIP
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 25 Mar 2018 - 19:15

Sucre, j'avais vu pour ta rupture courant du mois de mars, à un moment où j'étais sur le téléphone donc je ne pouvais pas "bien" poster... Ca m'avait tellement attristée d'apprendre ça et de voir ta peine... Comment vas-tu maintenant? Tu en es où? J'espère ne pas être maladroite en te demandant ça maintenant :(

Pour répondre au topic, j'ai été quittée souvent et j'ai très peu quitté.
Mes premières ruptures ont été très très difficiles, j'étais jeune et désespérément amoureuse, il était plus âgé et désespérément con, ça a été une relation très très très compliquée et difficile. Il y a d'ailleurs eu DES ruptures et pas UNE rupture, ce qui déjà indique pas mal de choses. Pour m'en sortir, j'ai compté sur mes amies, mais j'ai aussi eu besoin de rencontrer quelqu'un d'autre pour m'en remettre totalement. Et je pense aussi que ce n'est finalement pas une solution, même si j'ai toujours agi comme ça suite à mes ruptures. J'ai toujours eu besoin de savoir que je pouvais plaire à nouveau, susciter l'intérêt chez quelqu'un d'autre, pour reprendre un peu confiance et repartir de l'avant.
J'ai aussi connu les ruptures qui s'étirent, celles où l'on reste en contact, où l'on finit par se revoir, à replonger, et c'est terrible parce qu'on a l'impression que ça nous fait du bien, sur le moment, mais on en souffre tellement plus, à terme. Clairement, avec le recul, les ruptures que j'ai finalement digéré le plus "facilement" et le plus rapidement sont celles où les choses ont été claires et le contact coupé, directement. C'est comme un pansement qu'on arrache, ça peut faire très mal sur le moment mais on en souffre moins longtemps qu'en prenant son temps et en tirant tout doucement.
L'une des choses qui m'a toujours aidée aussi à surmonter les ruptures, c'est d'avoir "survécu" à la première, avec mon premier amour. J'en ai tellement bavé, je suis tombée tellement bas, que depuis, même dans des moments très difficiles, j'ai toujours eu conscience que j'allais rebondir parce que j'avais réussi à rebondir après celle-là. Je me suis souvent dit dans ces moments-là "Allez, t'as survécu à Pierre, tu survivras à tout".
Et enfin, l'autre chose pour m'en sortir, et sûrement la plus saine, c'est de faire des projets. Prévoir des vacances avec des amies, des voyages, me fixer des objectifs, faire les magasins, prendre soin de moi, sortir, faire des soirées entre potes, ont toujours été pour moi des moyens de penser à autre chose, de me dire que la vie continuait. Même si on en a pas conscience sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sucre D'orge
VIP
VIP
avatar

Messages : 6433
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 25 Mar 2018 - 19:53

Gourmandise : non tu n'es pas maladroite en me demandant ça. Pour être honnête je vais super mal... On avait commencé à se reparler un peu lundi dernier, il m'avait dit qu'il était désolé d'avoir pris cette décision mais qu'il le fallait, je lui ai donc demandé pourquoi il m'a dit pour que je puisse réaliser mon rêve de fonder une famille... du coup on a pas mal parler après mais ça n'a rien changé malheureusement, sauf que moi j'ai cru que ça pouvait changé, je lui avait même dit que s'il revenait je n'hésiterais pas une seconde pour retourner avec lui. Sauf que depuis que je lui ai dit ça, il est h24 sur badoo... donc voila ça fait super mal.. du coup vendredi quand il m'envoyé des sms je ne répondais pas et au bout d'un moment il a finit par me dire "bon bah ciao". J'ai fini par lui répondre un peu plus tard et il avait l'air soulagé donc je comprends pas ...
mais depuis vendredi je ne lui écrit plus (bon ça va faire que 2 jours mais bon), je me suis supprimé de badoo pour pas qu'il me voit connecté, et pour pas que je passe mon temps à regarder s'il est connecté... en plus il passe toute la semaine tout seul chez son frère donc il va vraiment avoir que ça a faire que de dragué les gonzesse.

Ah et j'avais fait un faux compte pour lui parler, et il faisait genre qu'il voulait une relation serieuse et posé, qu'il prenait exemple sur son frère qui était en couple depuis 12 ans qui allait devenir père. Que de voir les gens heureux autour de lui avoir des enfant, lui donné envie. Il disait aussi qu'il avait quitté son ex (donc moi ^^) parce que je consacré plus de temps à mon travail qu'à lui donc j'ai fais genre de demandé pourquoi il disait ça, et il répond que je voyais mes collègues après le taf et tout, enfin du gros n'importe quoi... je passais absolument tout mon temps libre avec lui...


Bref voila quoi, ça allait un peu mieux à un moment, et maintenant ça va super mal. S'il m'envoi des messages je ne sais pas si je dois répondre, j'avoue que je ne sais plus comment agir.

Du coup j'ai écris un pavé, c'était pas prévu x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yehonala
VIP
VIP


Messages : 880
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 25 Mar 2018 - 20:24

Oh là là Sucre je suis désolée de lire tout ça...
Je pense vraiment que tu devrais absolument couper tout contact avec ton ex. Même si rester en contact avec lui entretient l'espoir et t'aide à tenir, j'ai peur que la chute ne soit encore plus dure à terme.

On ne change pas plusieurs d'années d'habitudes comme ça, je pense que ça "rassure" ton ex de savoir que tu es encore disponible pour lui quand il en a envie. Mais le problème c'est que pendant qu'il te garde sous le coude, tu n'as pas la possibilité d'entamer le travail de deuil. Et quand il aura trouvé une proie sur Badoo ou je ne sais quel site de rencontre, il va très certainement avoir beaucoup moins de temps à te consacrer vu qu'il sera concentré pour autre chose. Et toi pendant ce temps là tu auras toujours le coeur en miettes...

C'est pourquoi moi je pense que tu ne devrais plus lui répondre. Je sais, c'est super dur. Quand j'ai été quittée j'aurais tout donné pour garder un petit contact avec mon ex. Même si c'était douloureux, c'était toujours mieux que rien. Et puis une semaine après notre rupture, je lui ai demandé s'il se sentait mieux depuis sa décision, et il m'a répondu qu'il était désolé mais que oui, il était mieux sans moi. Bon, ça m'a haché le coeur et ça m'a mise au fond du trou, mais ça a été le déclic pour le rayer de ma vie.

Tu n'es pas forcément prête à ça, et je comprends. Mais je pense vraiment que rester en contact avec lui te fera plus de mal que de bien à terme. Comme dit Gourmandise, couper les ponts ça fait super mal sur le coup comme un pansement qu'on arrache, mais la cicatrisation peut se faire sur des bases saines.

Aime-toi. Choisis-toi. Refuse d'être son second choix, celui qu'on fait parce que c'est rassurant et confortable. Donne-toi la possibilité de trouver quelqu'un pour qui tu seras la priorité et qui aura les mêmes envies que toi. Parce que là clairement quand je vois ce qu'il raconte sur votre relation, c'est pas joli. Je suis sûre que d'ici quelques temps, tu te diras qu'il fallait passer par cette épreuve pour faire LA bonne rencontre et que c'était finalement pour le mieux.

Tout plein de courage. Et vraiment, si tu sens que ça ne va pas, que tu as envie de craquer, de parler, de lui parler, viens ici.

Pour répondre à ce que nous disions plus haut, ma psy aussi me disait que c'était normal. Et ce qui est drôle c'est que je trouvais ça réconfortant de savoir que tout le monde passe par là... et que tout le monde s'en remet ! Et les médocs perso ça ne faisait rien sur moi mais ça rassurait ma mère et comme ça j'avais la paix... J'avais l'impression de mettre toutes les chances de mon côté comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourmandise
VIP
VIP
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 25 Mar 2018 - 20:51

Ca me rend tellement triste de lire ça, Sucre... Il ne se rend vraiment pas compte de l'égoïsme de son attitude.
Je pense comme Yehonala.
Je pense qu'il a peut être juste peur d'être seul, comme semble le montrer sa précipitation à retourner sur les sites de rencontres direct après une rupture. Mais en attendant de rencontrer quelqu'un d'autre, pour ne pas se sentir trop seul, il continue à t'écrire, il te garde un peu sous le coude, et c'est franchement pas cool pour toi. Parce qu'en effet, le jour où il aura quelqu'un, ça va se passer comment? Il risque d'arrêter de te parler du jour au lendemain, et ça sera comme une seconde rupture pour toi, avec une rechute terrible.
Vraiment, je pense qu'on a toute conscience ici que c'est super dur, mais c'est réellement le meilleur moyen pour te préserver et remonter la pente petit à petit: il faut couper les ponts. Il a choisi de faire sa vie sans toi, alors qu'il assume, qu'il se débrouille sans toi maintenant, qu'il se retrouve face à sa solitude et tant pis pour lui.
Je sais que c'est facile à dire, mais son attitude est tellement abjecte. Il se donne le beau rôle devant toi, en disant, en gros, qu'il se sacrifie pour que tu puisses réaliser ton rêve, comme s'il te quittait pour te rendre service, pour ton bonheur, dans un geste de générosité extrême, et derrière il va raconter des mensonges sur les sites de rencontres en voulant encore une fois se donner le beau rôle, le pauvre petit délaissé qui a besoin d'amour... C'est trop facile. Il n'assume pas ses actes. Ni devant toi, ni devant les autres, et pas même face à lui-même. Tu vaux tellement mieux que ça, Sucre. Alors bien sûr, c'est facile à dire, et j'imagine bien que là tout de suite, malgré tout ça, tu serais prête à tout pour qu'il revienne, mais un jour tu verras que tout ça sera derrière toi, et que c'était finalement mieux comme ça. Qu'il ne te méritait pas et que vous ne vous correspondiez finalement pas.
Mais là dans l'immédiat, le mieux pour toi et pour ta reconstruction je pense en effet qu'il serait préférable de couper les ponts pour de bon... Essaie de supprimer son numéro, de bloquer son numéro même, de le bloquer sur facebook, snapchat, whatsapp et toutes les applis sur lesquelles tu peux le contacter. Si ça te parait trop difficile, tu peux toujours donner son numéro à une personne de confiance qui te le redonnera en cas d'urgence extrême ou que sais-je, ou l'écrire sur un papier que tu mettras ensuite dans un lieu pas à portée de main, pour te "rassurer" mais qu'au moins tu n'es plus son numéro sous la main pour ne pas être tentée de lui écrire. Mais le bloquer reste le mieux, certes c'est radical et très difficile mais au moins lui non plus ne pourra pas te contacter, donc pas de rechute en cas de signe de vie de sa part et tu pourras enfin commencer à faire ton deuil en pensant à toi, et uniquement à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Dim 25 Mar 2018 - 20:54

Gourmandise : ton témoignage sur tes ruptures passées est plein de bon sens, je trouve


Sucre : comme gourmandise, je me demandais comment tu allais

Je suis totalement d'accord avec Yeho, c'est plus ou moins ce que j'étais en train d'écrire :

Je pense que pour la personne qui quitte, c'est pas forcément facile de tourner la page non plus, d'où le fait qu'il puisse garder un lien

Je pense aussi que tu te fais du mal en essayant de connaître les raisons, de te faire des faux comptes. Tu sais il y a beaucoup d'hommes qui arrangent la réalité quand ils veulent séduire...

Comment réagir : en coupant les ponts. Je pense qu'on est assez unanime. C'est la meilleure des solutions. (Tu sais, faut aussi se dire que si vraiment il regrette, il veut retourner avec toi, il sait où te trouver... c'est pas le fait de répondre à ses messages qui changera la situation.)  Je sais aussi à quel point c'est dur, à quel point on se raccroche toujours aux touts petits liens qui nous lient encore mais, tu le vois toi même, ça te fait souffrir encore plus.
Pense à toi, uniquement à toi.


Yeho : c'est vrai que moi quelque part, ça m'avait aussi rassuré (c'était double effet en fait ^^) de se dire que j'étais pas la seule mais je me souviens aussi qu'à l'époque, je me disais que c'était impossible que je vive la même chose que tout le monde, ça me paraissait tellement insurmontable... (je me disais que moi c'était une longue relation, que j'avais jamais vécu de rupture, qu'il n'y avait rien qui clochait et qui annonçait ça, enfin bref, plein de choses qui me faisait dire "les autres ils ont réussi à s'en sortir parce qu'ils souffraient moins que moi" xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
Sucre D'orge
VIP
VIP
avatar

Messages : 6433
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 26 Mar 2018 - 19:56

Yeho : Merci pour ton message ça me fait toujours du bien ce que tu dis. Je suis d'accord sur le fait que couper les ponts est la meilleure solution. Surtout que justement en coupant les ponts c'est aussi une possibilité de le faire revenir, alors que si je lui parle régulièrement il me considère toujours comme acquise...
Oui c'est sur que quand il aura trouvé quelqu'un d'autre il ne me calculera même plus... d'ailleurs ça a été un peu le cas quand il pensé avoir rencontré quelqu'un...

Oui justement des fois il faut un déclic, moi j'aimerais clairement qu'il me dise qu'il ne m'aime plus, que je ne lui manque pas... mais il ne le fera pas.

C'est sur qu'une fois que j'aurais réussi à passer à autre chose, je me dirais que c'était un mal pour un bien...




Gourmandise : oui c'est ça il me garde sous le coude, et je sais très bien que le jour où il trouvera quelqu'un il me laissera tombé à nouveau, c'est pour ça que je vais essayer de couper les ponts. Pour le moment j'avoue que j'ai un peu du mal... mais je fais mon possible pour ne plus lui écrire.

Et c'est clair qu'il se donne le bon role, que ce soit devant moi, ou devant les autres nanas avec qui il parle... mais il verra bien quand les nanas se rendront compte de qui il est vraiment !

C'est sur que la je donnerais encore tout pour qu'il revienne même si j'ai bien conscience que je mérite mieux c'est quand même dur a accepter pour le moment...

Ah oui pour le moment je ne me sens pas du tout capable de bloquer son numéro... j'espère que j'arriverais bientôt à franchir ce cap, mais la c'est impossible... je l'ai déjà supprimé de partout mais bloqué son numéro c'est trop dur... pourtant je sais bien que c'est le mieux à faire...



Sweet : Oh oui c'est clair qu'au final je me suis fait plus de mal qu'autre chose à faire un faux compte, parce que les paroles qu'il a eu me revienne sans cesse en tête... pis c'est sur qu'il allait pas dire la vérité sinon c'est pas comme ça qu'il arrivera à trouver quelqu'un d'autre..

Oui je sais qu'il faut que je coupe les ponts, j'ai regardé plusieurs vidéos d'un coach sentimental et il dit bien qu'il faut couper les ponts, et que c'est d'ailleurs ça qui les fait revenir la plupart du temps...



Sinon pour tout vous dire bah il m'a envoyé un sms hier soir (si je suis une journée sans lui écrire, je peux être sur que le lendemain il m'écrit pour rien me dire en plus) j'ai réussi à ne pas lui répondre jusqu'a ... ce matin --" ! Enfaite j'avais envie de lui dire que j'allais avoir un CDI pour qu'il se rende compte encore plus de l'erreur qu'il a fait (et le coach sentimental dit qu'il faut justement dire à son ex les choses positives de notre vie, pour leur montrer qu'on avance même sans eux)
Je lui ai dit "et même si tu en as rien à faire je vais signer un CDI à B****" et il me répond "Non Sérieux??? Trop bien ! Et dit pas que je m'en fou ça m’intéresse ta vie cucu" (cucu c'est un petit surnom pas du tout glamour qu'on se donnait ) voila voila du coup après il m'a dit que je pourrais prendre une location que c''était cool et je lui ai dit "bah oui pis comme ça sera plus facile pour me trouver un nouveau copain"

Bon maintenant j'essaye vraiment de ne plus lui écrire mais c'est duuuur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweetfaerie
Admin
avatar

Messages : 9346
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   Lun 26 Mar 2018 - 21:35

sucre a écrit:
"et même si tu en as rien à faire je vais signer un CDI à B****"

C'est une première étape, mais la prochaine fois, je te conseillerai de faire plus positif, pour pas qu'il pense justement que tu lui dises ça pour l'attirer/le faire regretter

"Tout va bien pour moi, je vais signer un CDI"

Allez, on croit en toi, tu vas y arriver :)

Pour le coach sentimental, ça me fait rire, parce qu'on a dû regarder le même type de vidéos :D Combien de fois j'ai tapé dans google "comment faire revenir son ex" haha


Ps: trop contente pour toi pour le CDI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://girlsmagazine.forumactif.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ruptures amoureuses   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ruptures amoureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum girls! :: LOVE :: Amour / amitié-